Une semaine au soleil du Cap Vert

Le froid et la neige, très peu pour vous ? On a un secret à vous révéler. Destination le Cap Vert pour un séjour tempéré – entre 19 et 25 degrés – à seulement 2 heures de décalage horaire pour une adaptation aller/retour en douceur.

On l’avoue, ce « Petit Pays », on l’aime beaucoup. Pour ses influences cosmopolites – européennes (portugaises), africaines et latino-américaines – qui font la richesse culturelle inégalée du Cap Vert. Et puis, aussi, parce que chaque île est un voyage en soi.

Un séjour dans le sillage des navigateurs, aux antipodes du surfait, qui s’adaptera à vos envies de farniente comme de randos, dans une nature à la beauté sauvage saupoudrée d’une gentillesse insulaire légendaire.

L’archipel Evasion

Les plages et les sports de glisse

L’archipel est d’abord connu pour ses immenses plages de sable, s’étirant à perte de vue le long des côtes de Sal, Boavista et Maio. Appréciées de tous pour leur beauté et leur douceur, elles le sont aussi des surfeurs, windsurfeurs et kite-surfeurs du monde entier, qui y trouvent des spots incomparables et des clubs réputés.

Les montagnes et les vallées

Les randonneurs sont à l’honneur ! Santo Antão, verte, fertile et montagneuse, offre des paysages ruraux de toute beauté, et un sentier côtier à couper le souf e. Quand son volcan s’endort, Fogo, île du feu, offre de très belles randonnées dans des paysages lunaires. Santiago quant à elle est la grande africaine de l’archipel : marchés colorés, côtes découpées, vallées fertiles, cocoteraies…

Les villes et leurs habitants

Nonchalante et accueillante, la population du Cap Vert est issue d’un fabuleux métissage entre colons européens et anciens esclaves africains. Les îles gardent les traces de ce passé, notamment à Cidade Velha (Santiago), site historique classé par l’Unesco, à São Felipe (Fogo) et à Mindelo (São Vicente), villes à l’architecture coloniale. Mindelo est en outre connue comme la capitale culturelle de l’archipel, et un symbole de ce métissage.

Les baleines et les tortues

Les côtes capverdiennes sont également appréciées des baleines à bosses et des tortues caouannes, 2 espèces protégées, qui y trouvent les conditions idéales pour leur reproduction. Chaque année de mi-mars à mi- mai, les baleines viennent parader le long des côtes de Boavista. De juillet à octobre, c’est au tour des tortues de venir pondre sur les plages du sud-est de l’île. Découvrez-les au plus près, grâce aux excursions organisées par un organisme de protection des animaux !

La musique et le carnaval

Enjouée ou douce, chaque île a sa propre musique, faite d’in uences africaines, portugaises et caribéennes. Les habitants se retrouvent le soir ou le week-end dans des lieux publics pour un concert improvisé auquel s’associent les passants. Le carnaval de Mindelo (février) est une célébration haute en couleur et très festive! Chaque île a également son festival : celui de musique du monde de Baia Das Gatas à São Vicente (août) est particulièrement prisé. En septembre, c’est au tour de l’île de Sal de donner de la voix.